« News »

Bonjour à tous,

Parlons un peu de classiques de Boule de Suiflittérature française avec le recueil de nouvelles Boule de Suif de Maupassant, publié aux éditions Le Livre de Poche (collection Les Classiques de Poche).

Pour la petite histoire, n’aimant pas trop les récits descriptifs et souhaitant me replonger dans nos classiques, on m’a alors conseillé Maupassant. Du XIXe siècle, des nouvelles ou des romans, l’assurance donc de ne pas avoir à lire la description de l’ouverture d’un placard bleu vif à poignées rondes lisses et blanches, en haut légèrement à gauche entre… enfin voilà on a compris le concept 🙂

L’introduction nous dit qu’il s’agit d’un recueil permettant d’apprécier les différents aspects de Maupassant nouvelliste au début de sa carrière. Sont réunies les préoccupations et thématiques diverses de la première partie de son œuvre. On dénombre une petite vingtaine de nouvelles. Au programme des récits cruels et fantastiques, des récits sur un fond de guerre, qui dépeignent ironiquement la morale et le code conduite de la bourgeoisie, etc.

Pour ma part, j’ai bien aimé l’ambiance très « vintage », et l’étendue des sujets abordés. J’ai trouvé amusant d’apprendre la signification autre de certains mots à l’époque. On ressent bien que Maupassant aime se moquer de la bourgeoisie normande, le ton ne semble pas toujours neutre ! Petit bémol pour moi tout de même, notamment pour la nouvelle Boule de Suif, mais aussi La dot et L’attente, où je suis restée sur ma faim. Le décor est largement planté dans les premières pages, avec un certain nombre de personnages selon le récit, l’intrigue est lancée… et puis pouf, c’est déjà la fin ! Si dans certaines nouvelles il semble bien qu’il est voulu nous laisser méditer, pour d’autres il m’aurait fallu quelques lignes de plus avant le point final.

Et vous, votre avis ? Avez-vous lu d’autres recueils de Maupassant ?

Publicités

3 réflexions sur “« News »

  1. Pingback: D’amour et d’eau fraîche | Pulpe de livre

  2. Pingback: "Voilà ma confession, mon cher docteur. Dites-moi ce que je dois faire ?" | Pulpe de livre

  3. Pingback: Ironie quand tu nous tiens | Pulpe de livre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s