Some news

Nouvelles, J.D. Salinger, Pocket

Bonjour à tous,

Un titre tout en un, puisqu’il s’agit: d’un auteur anglophone, d’un livre qui regroupe plusieurs nouvelles et que cela faisait un moment qu’un post n’avait pas pointé le bout de son nez ici !

Deuxième livre que je lis de cet auteur. Le premier était une jolie découverte. Pour le titre de celui-ci, Nouvelles, il ne s’est pas trop cassé la tête, Jérôme David ! En revanche, pour son contenu, certainement un peu plus.  Je me suis donc retrouvée avec 9 nouvelles, aux personnages variés, et au décor différent. Un moment précis de vie d’un personnage nous est raconté dans chaque nouvelle. C’est souvent ambiguë. Dès que l’on croit avoir cerné l’histoire, hop ça bascule et on se rend compte que l’on est à côté de la plaque. A quelques occasions, j’ai un peu décroché dans la longueur de la nouvelle, pour ensuite tomber par terre à la dernière ligne, qui clôt le spectacle.

Des angoisses post guerre ou non, sa vision de la société, et le refuge de l’enfant.

Si j’ai apprécié davantage certaines nouvelles (Un jour rêvé pour le poisson-banane, L’Homme Hilare), d’autres ne m’ont pas laissé un souvenir impérissable (Teddy, Jolie ma bouche et verts mes yeux, Juste avant la guerre avec les Esquimaux).

Quelques citations:

« J’étais si excité que s’il m’avait annonce que la chambre de son fils était, jour et nuit, inondée de trente centimètres d’eau, j’aurais probablement poussé un petit gloussement de plaisir. »

« L’évidence apparaît toujours trop tard, mais la plus singulière différence entre le bonheur et la joie, c’est que le bonheur est un solide, alors que la joie est un liquide. »

Et vous, ça dit quoi ?

Lu dans le cadre du Challenge classique chez Milleetunefrasques (par mois, mais pas pour moi)

http://www.milleetunefrasques.fr/challenge-classiques-2014-la-page/

Publicités