Le livre homéopathique ou 1 chapitre 2 fois par jour pendant 1 mois

http://sonyglobal.scene7.com/is/image/gwtprod/88267a211096fe489b5ad7f3561309b7?fmt=png-alpha&wid=330A l’occasion de la sortie d’un nouvel appareil de lecture, Sony a réalisé avec le concours des neuroscientifiques du Mindlab International du Sussex (Royaume-Uni) une étude sur l’influence exercée par les genres de livres et la lecture numérique. (Ceci afin de démontrer les bienfaits de la lecture numérique… sur leur nouvel appareil on l’aura compris !). Il n’est pas ici question de comparaison entre lecture numérique et papier on l’aura -aussi- compris. Au delà de l’aspect « publi-information », le sujet ne foisonnant pas encore d’études sérieuses; il est toujours intéressant de regarder de plus près les résultats plutôt étonnants qu’il en découle.

Celle-ci a été menée sur 40 individus (seulement) fin 2013. Le groupe est composé de 14 femmes et 23 hommes. Ils ont été sélectionnés sur la base de leur engouement pour la lecture (pas des lecteurs du dimanche donc). Ils ont été soumis à la lecture de quatre genres littéraires différents: thriller, romance, humour et polar. Ont alors été étudiés leurs niveaux de détente et d’attention, mais également l’implication émotionnelle dans la lecture et la vitesse à laquelle ils avalaient les pages.

https://i0.wp.com/thumbs.dreamstime.com/z/tasse-de-th%C3%A9-sur-la-vieille-table-en-bois-avec-des-fleurs-de-camomille-33073998.jpgLes résultats:

Le thriller serait le plus enclin à stimuler attention, concentration et vivacité d’esprit, alors que les romans, dans l’ensemble, inclinent à la détente (parmi les autres genres littéraires, humour, romantisme et horreur).

Six minutes de lecture dans le silence réduirait le stress de 60%. La capacité d’apaisement est considérée comme 68% plus grande que celle de la musique, deux fois supérieure à celle d’une tasse de thé (British of course !) et trois fois plus efficace qu’une promenade à pieds. Pour diminuer le stress, le roman d’amour a été le plus efficace (pour 40 % des lecteurs). En revanche, les livres d’humour, qui nécessitent moins d’attention, entraînent une implication émotionnelle de 50 % inférieure aux thrillers et romances. En somme, avant de se mettre à travailler,  il faudrait lire un polar pour améliorer son efficacité, et pour se détendre pleinement, un livre drôle.

 « Même si nous savons tous que la lecture est un passe-temps relaxant, les résultats de cette étude montrent comment notre cerveau réagit et répond véritablement aux différents genres. La lecture peut nous aider à gérer des situations stressantes et nous prépare même à les affronter mentalement », commente le docteur David Lewis de Mindlab.

Enfin, dans le lien entre émotion et vitesse de lecture, la corrélation est faite : plus on s’ennuie, moins on avance dans le livre (là beaucoup pourront certainement cautionner). En réalité, l’étude montrerait que plus l’émotion ressentie est forte, plus la vitesse de lecture augmente. Avec cette nuance : quand les séquences de lecture sont sombres et intenses, ainsi qu’on en trouve dans les thrillers et les livres d’horreur, alors, le lecteur ralentit.

Voilà, maintenant vous saurez quoi faire pour vous booster ou vous relaxer !

D’après actualitte.com

Plus d’infos à propos de l’étude sur le site de Sony ici (en anglais)

Publicités

Thalys et la lecture numérique

https://i2.wp.com/i1.ytimg.com/vi/2un43rRCtT8/maxresdefault.jpgThalys innove et tente une expérience intéressante auprès de voyageurs Platinium et Platinium+. Jusqu’en juin 2014, le réseau ferroviaire propose aux voyageurs qui empruntent souvent ces trains, une cinquantaine de titres en plusieurs langues (français, en flamand, en anglais, en allemand et en néerlandais).

Des quotidiens et des magazines comme Libération, Le Figaro, Elle, GQ etc constituent une partie du catalogue proposé. De plus, plusieurs BD numériques comme Largo Winch ou Blake et Mortimer sont en consultation gratuite. Ce service, permet de choisir l’un des titres au choix. Il est en plus disponible sur un large choix de support (iPad, tablette Androïd et portables PC et Mac).

Pour y accéder il suffit de télécharger l’application « ePress&More ». Le contenu est accessible au delà du trajet seul. Si les titres de presse sont offerts pour une durée illimitée ; les bandes dessinées sont en lecture pendant 30 jours. Le voyageur a accès au catalogue dès minuit et une minute le jour du voyage. Il est invité à télécharger son titre préféré avant ou après son trajet.

Favoriser la lecture numérique de contenu pouvant être lu en entier en l’espace d’un trajet (contrairement à un bon pavé n’est ce pas); une bonne idée pour récompenser les voyageurs réguliers, qui doivent, au moins pour certains, être déjà familiers avec les tablettes et/ou liseuses. Dommage peut-être pour le reste de la littérature ? (ou les non « Platinium », au choix).

Pour télécharger l’application iPad App Store Apple IDBOOX ou Android sur Google Play.

D’après idboox.com