Some news

Nouvelles, J.D. Salinger, Pocket

Bonjour à tous,

Un titre tout en un, puisqu’il s’agit: d’un auteur anglophone, d’un livre qui regroupe plusieurs nouvelles et que cela faisait un moment qu’un post n’avait pas pointé le bout de son nez ici !

Deuxième livre que je lis de cet auteur. Le premier était une jolie découverte. Pour le titre de celui-ci, Nouvelles, il ne s’est pas trop cassé la tête, Jérôme David ! En revanche, pour son contenu, certainement un peu plus.  Je me suis donc retrouvée avec 9 nouvelles, aux personnages variés, et au décor différent. Un moment précis de vie d’un personnage nous est raconté dans chaque nouvelle. C’est souvent ambiguë. Dès que l’on croit avoir cerné l’histoire, hop ça bascule et on se rend compte que l’on est à côté de la plaque. A quelques occasions, j’ai un peu décroché dans la longueur de la nouvelle, pour ensuite tomber par terre à la dernière ligne, qui clôt le spectacle.

Des angoisses post guerre ou non, sa vision de la société, et le refuge de l’enfant.

Si j’ai apprécié davantage certaines nouvelles (Un jour rêvé pour le poisson-banane, L’Homme Hilare), d’autres ne m’ont pas laissé un souvenir impérissable (Teddy, Jolie ma bouche et verts mes yeux, Juste avant la guerre avec les Esquimaux).

Quelques citations:

« J’étais si excité que s’il m’avait annonce que la chambre de son fils était, jour et nuit, inondée de trente centimètres d’eau, j’aurais probablement poussé un petit gloussement de plaisir. »

« L’évidence apparaît toujours trop tard, mais la plus singulière différence entre le bonheur et la joie, c’est que le bonheur est un solide, alors que la joie est un liquide. »

Et vous, ça dit quoi ?

Lu dans le cadre du Challenge classique chez Milleetunefrasques (par mois, mais pas pour moi)

http://www.milleetunefrasques.fr/challenge-classiques-2014-la-page/

A t’il attrapé votre coeur ?

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, c’est du roman L’attrape-cœurs de J.D Salinger (aux éditions Pocket pour ma part) dont il est question !

J’ai entendu parler de ce livre non pas parce que c’est un classique aux Etats-Unis (ce que j’ai découvert après haha), mais tout bonnement car c’est Annie Saumont qui l’a traduit, et que je l’aime bien, Annie. J’avais déjà accroché avec ses romans, et j’ai eu ouïe dire que cette deuxième traduction de L’attrape-cœurs collait beaucoup plus au ton du texte original, qui par le langage très familier, est assez complexe à retranscrire. Portée par cet engouement donc, je le commande rapido au Père-Noël.

visuel L'attrape-coeurs

Un petit résumé de l’histoire avant d’aller plus loin :

« Nous sommes en 1949 dans une pension de la côte Est américaine. Holden Caulfield pourrait être un adolescent américain tout ce qu’il y a de plus ordinaire : une famille qui lui tape sur le système, une scolarité chaotique… des problèmes d’adolescence ordinaires. Expulsé, Holden s’enfuit trois jours avant le début des vacances de Noël. Il prend le train pour New York et, ayant trop peur de la réaction de ses parents, s’installe dans un hôtel. ‘L’ Attrape-cœurs’ relate les trois jours durant lesquels ce jeune garçon est livré à lui-même. A chaque pas, à chaque rencontre, ne trouvant toujours pas les réponses à ses questions, ne comprenant pas le monde qui l’entoure, complètement paumé, il se rapproche un peu plus d’une crise qui nous guette finalement tous. »

J’ai tout d’abord eu le sentiment de retrouver une part du style d’Annie Saumont, dans ce langage un peu « brut ». Ensuite j’ai été déstabilisée par cet anti-héros, son caractère, sa vision des choses, le tout par hyper hyper enthousiaste, gai, et leurs synonymes. Ca vous met un peu mal à l’aise.

J’ai quand même eu du mal à accrocher avec ce livre. Mais le rythme de l’histoire et un peu de persévérance m’ont amené jusqu’à la fin. Le jeune garçon est finalement touchant, un peu pathétique aussi, mais humain.

J’ai bien aimé ce livre, pour le dérangement et la réflexion qu’il provoque, « l’originalité » du style d’écriture, toutes les aventures qui arrivent à Holden, et la satisfaction d’avoir lu quelque chose de classiquement intelligent 😉

Et vous qu’en avez-vous pensé ? A t’il « attrapé votre cœur » ? Avez-vous lu la 1ère traduction du roman ? Sinon avez-vous envie de le lire ?